Jean de Florette - Marcel Pagnol

Product Description

In a rural French village an old man and his only remaining relative cast their covetous eyes on an adjoining vacant property. They need its spring water to grow their own flowers and crops, so are dismayed to hear that a new owner is moving in. They block up the spring and watch as their new neighbour, Jean, tries to keep his crops watered from wells far afield throughout the hot summer. Though they see his desperate efforts are breaking his health and his wife and daughter's hearts, they turn a blind eye as events reach a tragic conclusion.

 ---------------------------------------------------------------------

 Au village des Bastides Blanches, on hait ceux de Crespin. C'est pourquoi lorsque Jean Cadoret, le Bossu, s'installe à la ferme des Romarins, on ne lui parle pas de la source cachée. Ce qui facilite les manœuvres des Soubevran, le Papet et son neveu Ugolin. qui veulent lui racheter son domaine à bas prix... Jean de Florette (1962), premier volume de L'Eau des collines, marque, trente ans après Pirouettes, le retour de Pagnol au roman. C'est l'épopée de l'eau nourricière sans laquelle rien n'est possible. Marcel Pagnol y développe l'histoire du père de Manon, évoquée sous forme de flash-back dans le filin Manon des sources (1952). Les dialogues sont savoureux, et la prose aussi limpide que dans les Souvenirs d'enfance. Quant au Papet et à Ugolin, à la fois drôles et terrifiants, ils sont parmi les créations les plus complexes de Pagnol. “ Tri comprends, s'ils avaient bu l'eau de la citerne, c'est sûr qu'ils seraient morts tous les trois, et moi ça m'aurait embêté. D'avoir bouché la source, c'est pas criminel : c'est pour les œillets. Mais si, à cause de ça, il y avait des morts, eh bien peut-être qu'après nous n'en parlerions pas, mais nous y penserions. ”

 

CONTINUE READING
£9.99

Product Description

In a rural French village an old man and his only remaining relative cast their covetous eyes on an adjoining vacant property. They need its spring water to grow their own flowers and crops, so are dismayed to hear that a new owner is moving in. They block up the spring and watch as their new neighbour, Jean, tries to keep his crops watered from wells far afield throughout the hot summer. Though they see his desperate efforts are breaking his health and his wife and daughter's hearts, they turn a blind eye as events reach a tragic conclusion.

 ---------------------------------------------------------------------

 Au village des Bastides Blanches, on hait ceux de Crespin. C'est pourquoi lorsque Jean Cadoret, le Bossu, s'installe à la ferme des Romarins, on ne lui parle pas de la source cachée. Ce qui facilite les manœuvres des Soubevran, le Papet et son neveu Ugolin. qui veulent lui racheter son domaine à bas prix... Jean de Florette (1962), premier volume de L'Eau des collines, marque, trente ans après Pirouettes, le retour de Pagnol au roman. C'est l'épopée de l'eau nourricière sans laquelle rien n'est possible. Marcel Pagnol y développe l'histoire du père de Manon, évoquée sous forme de flash-back dans le filin Manon des sources (1952). Les dialogues sont savoureux, et la prose aussi limpide que dans les Souvenirs d'enfance. Quant au Papet et à Ugolin, à la fois drôles et terrifiants, ils sont parmi les créations les plus complexes de Pagnol. “ Tri comprends, s'ils avaient bu l'eau de la citerne, c'est sûr qu'ils seraient morts tous les trois, et moi ça m'aurait embêté. D'avoir bouché la source, c'est pas criminel : c'est pour les œillets. Mais si, à cause de ça, il y avait des morts, eh bien peut-être qu'après nous n'en parlerions pas, mais nous y penserions. ”

 

CONTINUE READING
Additional Information
Book Genre Fiction
Book Format Unabridged
Binding Paperback
Publisher
Number of pages 285
ISBN 978-2877065115
Language French
Level Advanced
Media Type Book
We also Recommend
Reviews

Write Your Own Review

Only registered users can write reviews. Please, log in or register